Le Plan d’Épargne Logement (PEL) est un produit d’épargne qui existe depuis plus de 50 ans et qui a pour objectif d’encourager les Français à investir dans l’immobilier en leur offrant la possibilité d’obtenir des droits à prêt pour l’achat d’une résidence principale.

Cependant, au fil des années, le PEL a perdu son objectif initial et est devenu un produit d’épargne garanti en capital comme les autres. Son rendement dépend de l’année de souscription et sa fiscalité a également évolué.

Rendement et fiscalité du PEL

Le rendement du PEL varie en fonction de l’année de souscription. Les PEL ouverts avant le 1er février 2016 bénéficient d’un rendement plus élevé, tandis que les PEL ouverts après cette date ont un rendement plus faible.

Par exemple, les PEL ouverts entre août 2003 et le 31 décembre 2015 ont un rendement de 2,5%, qui tombe à 1,75% après déduction du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% après 12 ans de détention. En revanche, les PEL ouverts entre le 1er février 2016 et le 31 décembre 2022 ont un rendement limité à 1%.

En ce qui concerne la fiscalité, elle varie également en fonction de la période de souscription. Les PEL ouverts avant le 1er mars 2011 étaient exonérés d’impôt sur le revenu pendant 12 ans, puis soumis aux prélèvements sociaux une fois par an. Les PEL ouverts entre le 1er mars 2011 et le 31 décembre 2017 étaient également exonérés d’impôt sur le revenu pendant 12 ans, mais les prélèvements sociaux étaient prélevés chaque année. Depuis le 1er janvier 2018, les PEL sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30%.

Avantages et inconvénients de conserver son ancien PEL

Si vous possédez un ancien PEL, il peut être intéressant de le conserver, car son rendement est encore correct pour un placement garanti en capital. Les PEL ouverts avant le 1er février 2016 ont un rendement de 2,5%, ce qui n’est pas négligeable au regard de la situation économique actuelle. De plus, les PEL ouverts avant mars 2011 continuent à générer des intérêts même après 5 ans de détention.

Cependant, il est important de noter que les PEL ouverts après le 1er février 2016 ont un rendement beaucoup plus faible, limité à 1%. Dans ce cas, il peut être intéressant d’en ouvrir un nouveau avec un taux de rémunération plus élevé, surtout si vous avez un projet d’achat immobilier dans les prochaines années.

Astuces pour optimiser l’usage de votre PEL

Si vous décidez de conserver votre ancien PEL ou d’en ouvrir un nouveau, voici quelques astuces pour optimiser son utilisation :

  1. Profitez des avantages du prêt épargne logement : Le PEL vous permet d’obtenir un prêt immobilier à un taux prédéterminé. Si vous avez un projet d’achat immobilier dans les deux à trois prochaines années, le PEL peut vous aider à obtenir un crédit avantageux et à maximiser vos droits à un prêt.
  2. Respectez les conditions de versement : Pour bénéficier des avantages du PEL, il est important de respecter les conditions de versement. Vous devez effectuer un versement initial à l’ouverture du PEL, puis verser au moins 540€ par an. Si vous ne respectez pas ces conditions, la banque peut clôturer votre PEL par anticipation.
  3. Utilisez votre PEL comme apport personnel : Si vous avez un projet d’achat immobilier, vous pouvez utiliser votre PEL comme apport personnel. Cela vous permettra de bénéficier de meilleures conditions de prêt et de maximiser vos chances d’obtenir un crédit avantageux.
  4. Gardez une marge en dessous du plafond : Si votre PEL est proche du plafond de dépôt de 61 200€, il est recommandé de garder une marge de quelques milliers d’euros en dessous de ce seuil. Cela vous permettra de continuer à verser de l’argent sur votre PEL et de bénéficier de ses avantages.
  5. Pensez à la transmission en cas de succession : En cas de décès, un PEL peut être transmis aux héritiers. Cependant, depuis un arrêt de la Cour de Cassation en 2016, les banques ne sont plus obligées de transmettre le PEL aux héritiers et peuvent le clôturer. Il est donc important de demander rapidement la transmission du PEL en cas de décès.

En conclusion, il est important d’évaluer les avantages et les inconvénients de conserver son ancien PEL ou d’en ouvrir un nouveau. Si vous avez un projet d’achat immobilier dans les prochaines années, le PEL peut être un outil intéressant pour obtenir un prêt avantageux. Cependant, si votre PEL a un rendement faible et que vous n’avez pas de projet d’achat immobilier à court terme, il peut être préférable d’envisager d’autres options d’épargne plus rentables.

Rate this post
La lettre d'informations

Nous réalisons régulièrement des lettres d’informations pour vous tenir à jour des nouvelles réglementations ainsi que les évolutions du marché. Inscrivez-vous pour en profiter